pays charentais balade produits locaux terra picta

Au fil des pays charentais

 

Quand le Poitou met le cap au sud, on est en pays charentais : Angoumois, Aunis, Saintonge. L'ensoleillement y est exceptionnel, les paysages clairs, et les vignobles nombreux produisent le célèbre Cognac... mais aussi le fameux Pineau ! Et avec ses îles facilement accessibles, la côte atlantique toute proche, paresseuse et superbe, invite aux vacances.

 

__________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________


Empruntez la route du Pineau...

 

alignement de barriques dans une lumière orangée...pour venir à la Maison Cochain rencontrer une de nos stars régionales bonifiées lentement au contact du chêne. Pourtant Cognac et Pineau seraient, dit la légende, nés du hasard. On raconte ainsi en Saintonge, qu’à l’automne 1589, dans la précipitation des vendanges, un viticulteur versa par erreur du jus de raisin frais dans une barrique où il restait du Cognac. Comme le tonneau fut rapidement plein, il s’aperçut de sa faute et décida de stocker ce fût à l’écart où il resta oublié. Quelques mois ou quelques années plus tard, quand il retrouva son tonneau, notre viticulteur décida, avant de jeter le contenu, de goûter ce curieux mélange. Quelle ne fut pas sa surprise de découvrir un vin agréable, doux et parfumé ! Ce viticulteur étourdi s’appelait... Pineau. Il venait d’inventer la recette d’un vin cuit qui serait l’apéritif emblématique du Poitou ! Car le Pineau des Charentes est toujours élaboré de nos jours selon la tradition par addition de cognac au moût de raisin frais et vieillissement en fûts de chêne.

A l'apéritif, le Pineau des Charentes s'accompagne idéalement de melon présenté en quartiers ou en brochettes. Pour les amateurs de sucré-salé voici une autre recette : garnir de petits toasts d'une fine tranche de Chabichou puis ajouter une petite cuillère de confiture de melon.

bouteille pineau rouge Cochainbouteille pineau blanc Cochainbouteille vieux pineau Cochain

 

 __________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

 

Prenez le pas des baudets et ânes en culotte...

 

âne en culotte sur l'île de Ré... avec le savon au lait d'ânesse du Poitou. Vous connaissez sans doute notre baudet docile et craquant, avec sa bonne grosse tête aux grandes oreilles poilues et ses longs poils qui s’emmêlent en poussant pour former une étonnante toison rasta.

Mais connaissez-vous les ânes de l’Ile de Ré ? Pour promener les jeunes mariés ou les touristes, ils se parent de jambières colorées comme ils le faisaient jadis, pour se protéger des moustiques, pendant le travail dans les marais salants. 

C'est pour sa descendance mulassière ( obtenue par croisement avec la jument de Trait Poitevin ) que le Baudet du Poitou était élevé autrefois. Puissante, solide et endurante, mais aussi maniable et agile, la mule poitevine était réputée partout dans le monde et très recherchée particulièrement pour les travaux agricoles ( traction, attelage, bât ) : il s’en produisit jusqu’à 18000 par an du 17ème au 19ème siècle. Aujourd’hui l'âne est essentiellement un animal d’agrément et de loisir. Mais, il peut aussi être élevé pour le lait des ânesses. Les vertus cosmétiques de ce lait sont célèbres depuis l’Antiquité et les bains au lait d’ânesse de la belle reine d’Egypte Cléopâtre. C’est un vrai tenseur et régénérateur de la peau.

savon au lait d'ânesse du Poitou

 

__________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________